Entre le Bien & le Mal

ou

l’Héroïsme & la Facilité

 

Préambule

J’ai choisi d’écrire cet article pour donner des pistes de réflexion, des idées, un point de vue radical… Pour vous inviter à faire un choix, celui du Bien. Je tâche moi-même de choisir mon camp chaque jour, au travers de mes choix de vie. Je fais en sorte qu’ils soient favorables à une civilisation respectueuse de la Vie et de chacune de ses manifestations. Je sais que c’est un combat quotidien, alors autant nous entre-aider ! 🙂

 

Introduction

Vous avez sûrement remarqué que notre civilisation est en train de se séparer et de donner naissance à deux nouvelles civilisations que je nomme “humaniste” et “transhumaniste”.

Voyez-vous de quoi je veux parler ? La division de l’humanité, de plus en plus visible à travers la crise actuelle. Pour caricaturer, on pourrait dire qu’il y a d’un côté ceux qui suivent les politiciens, les médias, les grandes entreprises, ceux qui test les nouveaux jouets des firmes pharmaceutiques et voudraient que tous le monde fasse de même (pour ne citer que cet exemple). Pendant ce temps, les autres souhaitent la Liberté, pensent par eux-mêmes, cherchent des informations en croisant diverses sources, favorisent les artisans et commerçants locaux, refusent le masque, les injections et incitent autrui à se questionner sur tout cela.

Mais cela va plus loin ! Chacun de nos choix est un « vote » pour une des deux civilisation en cours de création. Et mieux vaut voter pour la civilisation humaniste, car si ce n’est pas le cas, nous finirons forcément esclaves de la société transhumaniste. Un thriller-fantastique, Kaya Dove, met en évidence ce que pourrait devenir les deux Camps. Je vous conseille vivement cette trilogie de romans, qui met en lumière ce qui se trame dans l’ombre au travers des aventures d’une héroïne qui vient du Futur jusqu’à notre époque pour faire changer les choses et aider les êtres humains à faire le choix du Bien.

 

choisir-son-camp-1

Les deux Camps

Vous voulez quelques informations concernant la société transhumaniste ? Ils ont un site internet ! Un de leurs leaders visibles est B. Gates et vous pouvez l’entendre dire que la vaccination permet de réduire la population. Une de leurs valeurs est l’immortalité. Les adeptes de ce courant cherchent à rendre l’humain immortel en l’alliant à la machine : en gros, nous transformer en mi-humain, mi-cyborg. Sympa non ?! Enfin, pour les plus riches, car les pauvres seront simplement les esclaves des riches et leur permettront de réaliser leurs rêves égoïstes… Bref, ce n’est pas très ragoutant !

Si vous lisez cet article, en tout cas, si vous êtes arrivé jusqu’ici, c’est que vous êtes sûrement partisans d’une civilisation dont les valeurs seraient la Liberté et la Fraternité par exemple.

Mais cette civilisation ne se fera pas toute seule ! Pour l’instant il y n’a que très peu d’humains qui la construisent… Il nous faut choisir notre camp et se mettre au boulot ! Et ce, le plus tôt possible car la Matrice se renforce et nous phagocyte de plus en plus : elle nous coupe les uns des autres (grâce au masque et aux gestes barrière par exemple), elle nous infantilise (en nous abrutissant de consignes à travers les médias), elle nous affaiblit par une nourriture transformée, des ondes et son arsenal pharmaceutique entre autres.

 

choisir-son-camp-2

Le mal n’existe pas ?

Certains pensent qu’il n’est pas nécessaire de choisir, que le Bien et le Mal n’existent pas. Que le Mal est une part du Bien. Comme Laurent Wauquiez par exemple, un politicien membre du parti des républicains qui exprime ce genre de point de vue :

« Satan n’est pas enraciné dans le mal. Il est d’abord un serviteur de Dieu, puis il a fait le choix du mal. Le mal est dans la vie, inscrit dans notre diversité. »

Si vous en êtes, je vous invite à vous poser quelques questions :

* A qui profite la situation actuelle ?

* Qui engrange des milliards grâce aux vaccins et aux masques ?

* Qui ne se gène pas pour imposer ce masque, ces injections, aux méfaits maintes fois avérés, à des enfants ?

* Est-il possible que de telles décisions soient prises par des êtres bien intentionnés ou « mal informés» dans le meilleur des cas ?

Non. Le mal existe bien, en chacun de nous comme dans la société. On peut le nommer mensonge, manipulation, égoïsme, destruction, meurtre…
S’il n’existait pas, comment expliquerions-nous les guerres, l’esclavage ou la torture par exemple ?

Si cela semble clair pour vous, je vous invite à lire la suite, sinon, vous risquez de vous ennuyer un peu ^^.

 

Choisir son Camp

Qu’est-ce que j’entends par « Choisir son camp » ?

Je dirais que c’est de se détacher de plus en plus de son égoïsme et du système, appelé “Matrice” par certains, pour se relier davantage à la Nature et à notre Soi intérieur afin de mener une vie altruiste.

Voici quelques exemples :

S’affranchir des aides de l’État, de la Sécurité Sociale et de toute « assurance »
→ Devenir responsable de ses revenus et de sa santé me semblent être deux grands pas vers une civilisation plus humaine.

Cesser d’utiliser les technologies à micro-ondes qui sont meurtrières, tant pour la nature que pour l’humanité (même s’il est évident que l’humanité fait partie de la nature, ça n’a pas l’air d’être clair pour ceux qui créent des technologies ou des produits biocides… Ni pour ceux qui les utilisent d’ailleurs…). Le téléphone portable, le WIFI, les compteurs communicants et bien d’autres sont à bannir si l’ont veut tarir une source de pollution majeure.
→ Pour cela, il suffit d’utiliser des technologies filaires. C’est un peu moins pratique d’un certain point de vue, mais notre nouvelle civilisation ne se fera pas sans quelques « sacrifices ». Entre votre portable et un nouveau monde, vous choisissez quoi ?

Cesser de travailler pour des multinationales ou toute entreprise dont l’éthique laisse à désirer
→ Rejoindre une entreprise favorable à l’humanité, voire créer sa propre entreprise et déployer son potentiel !

Sortir de la dépendance agroalimentaire
→ Se tourner vers des producteurs locaux… et même pourquoi pas faire son potager !

Sortir du système du crédit
→ En renonçant à certains désirs passagers ou en économisant, par exemple,  ^^

Lâcher les GAFAMs (pour ne citer qu’eux)

Quitter les autres réseaux sociaux pour favoriser les rencontres face to face et cesser d’alimenter les outils de nos ennemis.

En fait, c’est assez simple : tant qu’on utilise les outils de la Matrice, on les cautionne, on justifie leur existence et on leur permet de continuer à se développer !

Je n’ai cité que quelques éléments pour donner des exemples qui me tiennent à cœur, mais évidement, ils ne sont pas exhaustifs.

D’ailleurs, je vous invite à indiquer en commentaire les 3 attaches majeures dont vous souhaitez vous défaire. 😉

 

choisir-son-camp-4
choisir-son-camp-3

Comment choisir son camp ?

S’informer. Comprendre par soi-même dans quelle direction fonce la société actuelle et les tenants et aboutissants de cette direction. Faire des recherches dans divers médias, sur internet, je vous propose une liste de média indépendants. Mais aussi et surtout en réfléchissant par soi-même. Prendre du recul sur les événements pour simplement y réfléchir, en discuter avec des amis et se faire son propre avis.

Voir en face nos attaches au monde en décadence, une à une, progressivement et leurs conséquences sur la planète et l’humanité. Cela aide à voir le mal en face (parole d’expérimentateur !) et à nous en détacher. Par exemple, voir qu’une allocation de l’état vous empêche de déployer votre potentiel car la sécurité vous rend « mou » peut vous motiver à vous en détacher. Pour cela, il existe une méthode que j’apprécie nommée l’Individualisation.

Agir. Changer nos comportements et partager nos compréhensions, nos transformations, à nos proches mais aussi à plus grande échelle si l’envie nous prend 😉
Soyons généreux, partageons nos victoires !

Il existe également le Projet Hercule, il consiste en un travail intérieur et extérieur pour se libérer de la matrice, je vous invite à le découvrir.

 

Quels sont les bienfaits d’un tel choix ?

L’indépendance, qui nous donne le sentiment de Liberté !

La responsabilité. Oui, c’est un gros mot dans notre société mais en fait, c’est chouette ! Si nous sommes le seul responsable de notre vie, personne ne peut nous empêcher de réaliser quoi que ce soit ! De nouveau, on se sent libre, et plein d’espérance !

Nous avons plus de temps pour faire ce que nous aimons ! Nous sommes même capables de générer de l’argent par nous-même.

Nous vivons constamment dans la nouveauté. Fini le CDI et les week-ends plan plan, place à l’aventure !

Vivant dans la nouveauté nous rencontrons d’avantage d’amis, ce qui nous permet de renouveler notre point de vue sur la vie et de grandir.

Nous nous sentons alignés, dignes, intègres et cela génère de la joie !

 

Conclusion

Il est temps de choisir son Camp ! Bien sûr, il est tellement facile de se laisser faire, aller au supermarché le plus proche et y faire toutes ses courses, échanger par textos sur son smartphone, se faire guider par un GPS, attendre sa retraite pour se la couler douce, vivre du RSA et d’allocations familiales…

Mais n’est-il pas nettement plus stimulant et joyeux de rencontrer des producteurs, d’aller voir ses amis, d’utiliser son sens de l’orientation et se débrouiller tout seul, de générer soi-même les ressources dont on a besoin pour vivre et ainsi, construire un Futur radieux ?

Le temps de choisir son Camp est venu !

Prendrez-vous la pilule bleue ? Ou la pilule rouge ?

Dites-le moi dans les commentaires :)!

 

Témoignage

Comme je vous le disais plus haut, j’essaye chaque jour de me libérer un peu plus de la Matrice pour que mon énergie et mon temps, servent autant que possible l’Humanité. Par exemple, je travail pour des entreprises éthiques, je consomme exclusivement des produits dont la culture est bénéfique à la Nature, privilégiant les agriculteurs en vente direct et les magasins bios pro-liberté qui acceptent que je vienne à visage découvert. C’est simple, je considère ceux qui appliquent les lois liberticides comme des collabos, donc je ne leur donne pas un sous ! Je n’ai plus de téléphone portable, je n’utilise qu’un téléphone fixe, filaire. Aucun Wi-Fi, Bluetooth et compagnie et je sélectionne soigneusement les outils informatiques que j’utilise.

Mais je suis aussi face à des défis ! J’envisage de supprimer mon compte bancaire, ce qui demande un peu d’organisation, mais qui me semble tout à fait réaliste ! D’ailleurs, ici, je m’engage à l’avoir fait pour Noël 2021 ! Ce sera mon cadeau ;). Il y a aussi la carte vitale, bien que je ne l’utilise plus depuis des années, je l’ai encore… je la détruit au moment où j’écris ce texte, enfin presque, elle est dans ma voiture… Elle sera détruite au moment où vous le lirez ;). Pour la Mutuelle… je n’ai jamais souscris mais… ma maman a peur qu’il m’arrive quelque chose donc elle m’en a pris une “au cas où”… il va falloir que je lui en parle.

Pour ce qui est des papiers d’identité… je me suis pas encore sincèrement questionner, je vais y réfléchir.

Il y a sûrement plein d’autres attaches ! Si vous avez des idées ou des questions faites m’en part dans l’espace commentaire !

 à bientôt dans le nouveau monde !

Pierre Barbafieri